Les clés du social Un regard sur le social

Accueil > Protection sociale > Chômage > 20 août 1914 : la création de l’allocation chômage

20 août 1914 : la création de l’allocation chômage

jeudi 20 août 2009

Les allocations chômage ont démarré il y a 95 ans

20 août 1914, le directeur du travail Arthur Fontaine, institue un Fonds national du chômage dont les fonds peuvent être accordés aux caisses mutuelles syndicales (celles qui existent), aux caisses d’assistance et fonds de chômage créés par certaines collectivités, départements ou communes, ce qui est facultatif. Ce fonds permet d’indemniser les travailleurs ayant perdu leur emploi du fait de la désorganisation des activités par la guerre, d’aider aux frais de rapatriement des demandeurs d’emploi qui souhaitent retourner en zone rurale. Pour ceux qui n’étaient pas appelés à la guerre ! Ce qui fait que le nombre de bénéficiaires a fortement diminué au fur et à mesure que les années de guerre ont fait appeller de nouveaux hommes pour le front.

« Le chômeur, pour être admis au bénéfice des secours du fonds municipal, doit justifier avoir exercé, pendant une période assez longue ayant précédé immédiatement la mobilisation générale, une profession dont il tirait un salaire régulier et dont l’état de guerre a suspendu l’activité ». Ce subside devait être bien inférieur à un salaire pour inciter le chômeur à « rechercher du travail ». Un contrôle individuel était instauré de l’incapacité à retrouver immédiatement un travail et la recherche effective d’un emploi.

Parmi les règles de gestion édictées par l’État pour ces caisses de collectivités, l’administration et le contrôle des fonds devaient être effectués par des commissions paritaires composées de patrons et d’ouvriers. Déjà…

Ce Fonds national du chômage survit à la fin de la guerre en raison des difficultés de reclassement des démobilisés… Jusqu’à aujourd’hui, même si les règles et les formes diffèrent…