Les clés du social Un regard sur le social

Accueil > Europe, Monde > #Réalités sociales > Âge de départ en retraite en Europe

Âge de départ en retraite en Europe

mercredi 29 janvier 2014

La plupart des 34 pays de l’OCDE ont conduit dans la dernière décade des réformes de leurs systèmes de pensions. Les raisons en ont été l’évolution démographique (augmentation de l’espérance de vie, baisse de la natalité) à laquelle s’est ajoutée partout la pression de la crise. L’objectif commun est de retrouver des systèmes soutenables financièrement.
En particulier, une des mesures a été le recul de l’âge de départ en retraite.

L’âge de départ en retraite dans les pays de l’UE après les réformes

Pays Âge « minimum » Âge « normal »
Allemagne 63 (2029) 67
Autriche 62 65
Belgique 62 65
Danemark 67
Espagne 65 (2027) 67
Estonie 62 (2026) 65
Finlande 63 65
France (2017) 62 (2022) 67
Grèce 62 (années 2020) 67
Hongrie (2017) 65
Irlande (2028) 68
Italie 62 (2021) 67
Luxembourg 57/60 65
Pays-Bas 67
Pologne (H:2020, F:2040) 67
Portugal 55 65
République slovaque 65 67
République tchèque 64 (2041) 69
Royaume-Uni (2027) 67
Slovénie 60 (2024) F:63, H:65
Suède 65

L’Ocde [1], en raison de la diversité des situations entre les 34 pays qui la composent, met entre guillemets les notions d’âge « normal » et d’âge « minimum » de retraite. Elle veut indiquer par là d’une part l’âge qui permet d’avoir une retraite pleine, et celui, plus précoce, où l’on peut prendre sa retraite mais qui comporte souvent des pénalités ou décotes, soit pour tous ceux qui la prennent à cet âge minimum, soit pour ceux qui ont un nombre limité d’annuités de cotisations.


 

 

Mots clés associés à l'article