Les clés du social Un regard sur le social

Accueil > Conditions d’emploi > Conditions de travail > Conditions de travail et de vie maritime

Conditions de travail et de vie maritime

dimanche 13 octobre 2013

Entrée en vigueur de la convention du travail maritime

« C’est un tournant historique dans l’histoire maritime », a déclaré Guy Ryder, Directeur général de l’Organisation internationale du travail, à l’occasion de l’entrée en vigueur, le 20 août 2013, de la convention du travail maritime.

Ce texte, incarnant pour de nombreux acteurs internationaux le premier exemple concret de régulation de la mondialisation, ouvre la voie à une nouvelle ère de travail décent pour les gens de la mer et de concurrence équitable pour les armateurs. Près de 90 % du commerce mondial fait appel au transport maritime qui emploie près de 1,2 million de gens de mers. Des personnels souvent confrontés à des conditions de travail difficiles : notamment les navires ne respectant pas les normes de sécurité avec des équipages sous-rémunérés et en situation précaire. Les travailleurs des mers se trouvent en effet dans une situation de fragilité particulière : loin de chez eux pendant de longues périodes, ils sont dépendants des propriétaires et des capitaines.

Cette convention, premier instrument juridiquement contraignant pour les navires de commerce et de transport de passagers, fixe dans un seul et même document des normes minimales dans la quasi-totalité des aspects de leur conditions de travail et de vie : âge minimum, contrat d’engagement, durée du travail ou du repos, paiement des salaires, congé annuel rémunéré, rapatriement en fin de contrat, soins médicaux à bord, logements, alimentation, protection de la santé et prévention des accidents, etc.