Les clés du social Un regard sur le social

Accueil > Conditions d’emploi > Formation Qualification > Critères d’évaluation des politiques de formation

Critères d’évaluation des politiques de formation

samedi 19 octobre 2013

La formation, un élément fondamental des politiques de GPEC et de RSE*

La formation est une des composantes essentielles de la GPEC ; et l’investissement dans le développement des compétences et la formation est reconnu comme un facteur principal du développement de la capacité d’innovation et de compétitivité des entreprises et des territoires.

Mais, comme toute production immatérielle, la formation et ses bénéfices sont difficiles à évaluer. Aussi, le ministère de l’économie et des finances a-t-il souhaité l’établissement d’une grille d’indicateurs. Cette grille d’indicateurs a été élaborée par la fédération de la formation professionnelle, à partir de la réunion d’un groupe de travail aux partenaires multiples (ministères, OPCA, fédérations professionnelles, entreprises) …sans représentants des salariés !

L’objectif était de permettre aux entreprises de mieux évaluer l’impact économique des investissements formation. En fait, cette grille constitue surtout un ensemble d’indicateurs sur la politique de formation de l’entreprise, ses caractéristiques sociales, l’investissement formation, sans beaucoup donner d’indicateurs permettant d’évaluer les retours de cet investissement dans l’entreprise. Cependant, cette grille est utile aux salariés et militants qui interviennent sur les questions de formation en entreprise ainsi que sur les bilans sociaux.

Les indicateurs proposés

1. Indicateurs de base

  • 1.1 Nombre moyen d’heures de formation par an et par salarié, et par catégorie (sexe, catégorie professionnelle, classe d’âge (< 30 ans ; 30 à 45 ans ; > 45 ans), grande zone géographique pour les entreprises multinationales, ainsi que pour les bénéficiaires de l’obligation d’emploi BOE (bénéficiaires de l’obligation d’emploi) et les personnes en situation de handicap)
  • 1.2 Taux d’accès à la formation par catégorie
  • 1.3 Programmes de développement des compétences et de formation tout au long de la vie destiné à assurer l’employabilité des salariés et à les aider à gérer leur fin de carrière.

2. Indicateurs supplémentaires

  • 2.1 Pourcentage de salariés n’ayant pas bénéficié d’actions de formation depuis au moins 2 ans
  • 2.2 Nombre de stagiaires et d’alternants
  • 2.3 Effort financier de formation (% de la masse salariale, % du chiffre d’affaire, dépenses de formation / nombre de salariés)
  • 2.4 Pourcentage de salariés bénéficiant d’entretiens d’évaluation et d’évolution de carrières intégrant une composante formation
  • 2.5 Nombre de salariés ayant suivi une formation certifiante
  • 2.6 Répartition des heures de formation par thème (techniques des métiers ; langues et informatique ; santé, sécurité et environnement ; management ; développement personnel ; autres)
  • 2.7 Programmes locaux et nationaux d’aide au développement des compétences : participation de l’entreprise aux programmes éducatifs, ou de formation permanente, ou de reconnaissance et certification des compétences, ou axés sur des groupes défavorisés.

PS :

Dans ce guide de 48 pages, chaque indicateur fait l’objet d’une définition et d’une déclinaison qui éclaire son utilisation et son utilité.
Le document :
http://www.ffp.org/ressources/guide/FFP-guide-de-reporting-a-destination-des-entreprises.pdf


* GPEC : gestion prévisionnelle des emplois et des compétences
RSE : responsabilité sociale des entreprises