Les clés du social Un regard sur le social

Accueil > Europe, Monde > #Réalités sociales > Désabusé

Désabusé

jeudi 25 mars 2010

Le Comité économique et social organise en avril une manifestation qui va réunir des lycéens. Un membre du comité européen s’est rendu dans l’établissement tiré au sort pour parler d’Europe et présenter la manifestation et le Comité à des jeunes issus de classe de terminale. Ce propos les a laissé de marbre.. Pour eux, les conquêtes de nos pères sont des acquis.

Le Comité économique et social organise en avril une manifestation qui va réunir des lycéens, trois par Etats membres accompagnés d’un enseignant. Les lycées pouvaient s’inscrire par Internet, ils ont été tirés au sort, et pour la France, c’est un lycée de Quimper qui est sorti du chapeau. Un membre du comité européen s’est rendu dans cet établissement pour parler d’Europe et présenter la manifestation et le Comité. Il avait en face de lui plusieurs classes de terminale. Du fait qu’il avait affaire à des jeunes, il a introduit son propos par les valeurs portées par l’Europe.

- en Europe, on peut manifester sans se faire tirer dessus quand on n’est pas d’accord avec le pouvoir ce qui n’est pas le cas en Iran

- en Europe, il y a une presse libre, qu’on ne met pas les journalistes en prison comme au Maroc

- en Europe, les travailleurs ont le droit de se syndiquer dans les syndicats de leur choix ce qui n’est pas le cas en Chine

- en Europe les travailleurs ont le droit de faire grève et qu’on n’assassine pas les syndicalistes comme en Colombie

- en Europe, l’égalité entre les hommes et les femmes est un objectif, et qu’un mari ne peut pas répudier sa femme comme dans la plupart des pays du Maghreb et du Moyen-Orient

- en Europe, le racisme n’est pas une opinion, mais un délit

- en Europe, les discriminations à l’encontre des handicapés ou des homosexuels sont combattues

- en Europe, la solidarité n’est pas un mot : les régions riches aident les régions pauvres à travers les fonds structurels

- en Europe il y a une justice indépendante, la corruption est moindre que dans la plupart des autres régions du monde,

- l’Europe recherche la justice sociale et combat la pauvreté

- l’Europe a adopté une charte des droits fondamentaux

- en Europe on est soigné quand on est malade

- l’Europe a un modèle social avec une protection sociale (retraite, santé, conditions de travail) mais aussi des négociations entre les employeurs et les représentants des travailleurs, que les travailleurs doivent être informés et consultés sur la marche de leur entreprise..

- l’Union européenne fournit 60% de l’aide au développement des pays pauvres

Ce propos les a laissé de marbre. Pour eux, les conquêtes de nos pères sont des acquis. La peine de mort ? C’est bien le moins, on n’est pas des sauvages ! La paix ? C’est normal, ce qui ne l’est pas c’est la guerre ! L’égalité entre hommes et femmes ? Manquerait plus que ça qu’on ne soit pas égaux ! Non l’Europe, c’est un truc de technocrates qui veulent s’imposer aux peuples : la preuve, on fait revoter les Irlandais jusqu’à ce qu’ils soient d’accord, on ne tient pas compte des « non » des Français et des Néerlandais parce qu’on leur impose un traité jumeau du précédent… La jeune fille qui a expliqué cela au micro a été ovationnée par ses camarades.

Si les défenseurs de l’Europe ne se mettent pas dans la tète que cette distance entre « le haut » et « le bas » est un défi politique qui exige de repenser les actions des uns et des autres pour intégrer un investissement de vulgarisation, l’Europe et la démocratie sont mal parties.


 

 

Mots clés associés à l'article