Les clés du social Un regard sur le social

Accueil > Dialogue social > Patronats > Economie sociale, la fonction patronale

Economie sociale, la fonction patronale

lundi 15 janvier 2007

Le 22 septembre 2006, un accord national sur la formation professionnelle a été signé, qui a une signification au-delà de son contenu même...

Il a été signé par la CGT, la CFDT et la CFTC, avec « le patronat de l’économie sociale ». Ce sont en effet trois organisations d’employeurs de l’économie sociale qui ont participé à ces négociations et qui ont signé : l’USGERES, économie sociale proprement dite (associations, coopératives, mutuelles), l’Unifed, associations du secteur sanitaire et médico-social et le Gema, assurances mutuelles, qui se sont associées pour mener à bien cette négociation. Ces trois organisations couvrent près de trois millions de salariés.

Cet accord signifie que le patronat de l’économie sociale existe, enfin ! En effet, Medef, CGPME couvrent les entreprises privées ; l’UPA les entreprises artisanales, l’UNAPL, les professions libérales, la FNSEA couvre enfin les entreprises agricoles employeuses de main d’œuvre. Ces cinq organisations sont membres de la Commission nationale de la négociation collective. Les entreprises publiques ont aussi une représentation à cette Commission. Il restait un secteur de l’économie qui emploie des salariés et qui pourtant n’avait pas organisé sa représentation patronale. C’est en partie fait avec cet accord qui fait d’ailleurs suite à la participation de ces trois organisations au dernier scrutin prud’homal avec 11% des voix dans le collège employeur.

Mais une chose était de disputer des voix au Medef, une autre était d’accepter de négocier comme organisation d’employeurs. C’est sans doute cette difficulté à accepter d’assumer une fonction patronale qui a retardé la naissance d’une organisation employeur de l’économie sociale. Bien après, donc le secteur privé …mais comme dit le proverbe, « il n’est jamais trop tard…