Les clés du social Un regard sur le social

Accueil > Conditions d’emploi > Egalité professionnelle > Égalité hommes-femmes, place de la France et de ses entreprises

Égalité hommes-femmes, place de la France et de ses entreprises

samedi 23 novembre 2013

Le Forum économique mondial a publié son rapport annuel sur les inégalités entre les hommes et les femmes. Ces inégalités sont mesurées à travers quatre domaines : éducation, santé, représentation dans les instances politiques, place dans l’économie.

Sur les deux premiers critères, la France est très bien placée et se place première mondiale. Par contre, elle n’est classée que 45ème au classement général, perdant de nombreuses places dans les deux autres domaines.

Pour ce qui est de l’égalité professionnelle, la France n’est que 67ème, avec le 129ème rang pour l’égalité salariale. Dans les autres domaines comme la place des femmes dans les postes à responsabilités, la France est aussi mal placée.

Selon l’Insee, l’écart de revenu salarial hommes-femme dans le privé (tout statuts confondus) était de 28,1% en 2010. Certes il était de 34% en 2003, mais le progrès est bien lent.

Le top 10 des entreprises du SBF 120 en matière de parité homme-femmes
placeentreprisenote
1 Orange 67/100
2 Medica 64/100
3 Saint-Gobain 61,9/100
4 Virbac 61,8/100
5 Publicis 61,8/100
6 Sodexo 60,7/100
7 Mercialys 60,5/100
8 Icade 59,8/100
9 Accor 59,4/100
10 Kering 58,9/100

Dans le bas du classement, figurent le groupe pharmaceutique AB Science et le producteur de semences Vilmorin, Au sein du CAC 40, le moins bien classé EADS (113ème, avec 14 points), juste derrière Arcelor Mittal (112ème, 14,9).


Un exemple venu d’Espagne
-* Quarante femmes cadres ont été sélectionnées par leurs entreprises pour suivre un cycle de formation et accélérer leur promotion afin de contribuer à avancer vers l’égalité des chances réelle et effective. L’initiative, baptisée « Promociona », est réalisée avec la collaboration de l’école de commerce ESADE et financée grâce à des fonds norvégiens dans le cadre du mécanisme financier de l’espace économique européen. Il est promu par la confédération patronale CEOE, qui a impliqué les entreprises intervenantes et compte sur l’appui du ministère de la santé et des affaires sociales.


Le SBF 120 (Société des Bourses Françaises) est un indice boursier déterminé à partir des cours des 40 actions du CAC 40 et de 80 valeurs du premier et du second marché les plus liquides cotées à Paris parmi les 200 premières capitalisations boursières françaises.