Les clés du social Un regard sur le social

Accueil > Société > Populations > Femmes : vers l’égalité …de l’espérance de vie

Femmes : vers l’égalité …de l’espérance de vie

dimanche 2 octobre 2011

En 2010, statistiquement, une femme de 60 ans peut espérer vivre encore 27 années. Cinq de plus qu’un homme.

Très peu d’indicateurs socio-économiques sont favorables aux femmes. Celui de l’espérance de vie fait - encore - exception. En 2010, statistiquement, une femme de 60 ans peut espérer vivre encore 27 années. Cinq de plus qu’un homme. Mais cet avantage est à relativiser. Car l’écart diminue, et c’est une tendance lourde.

Entre 2000 et 2010, l’espérance de vie à la naissance a davantage progressé pour les hommes (+ 2,9 ans) que pour les femmes (+ 2 ans). Les premiers ont donc rattrapé près d’un an en 10 ans. La courbe a commencé à s’infléchir dans les années 1990.

« C’est la rançon de l’égalisation des conditions : les modes de vie des femmes se rapprochant de celles des hommes (qui sont davantage à l’écoute de leurs santé), les écarts d’espérance de vie entre les sexes se réduisent logiquement », analyse l’Observatoire des inégalités.

Tout aussi flagrante est la réduction des différences en terme d’espérance de vie en bonne santé. A 60 ans, une femme peut espérer vivre encore 20 ans sans être en situation de dépendance. Un homme, 18 ans.

Et l’écart entre sexes est quasi-nul pour les personnes qui déclarent vivre sans incapacité majeure. A l’automne dernier, le Conseil économique et social relevait déjà cette tendance.

Ces derniers chiffres sont toutefois à relativiser car ils proviennent de réponses déclaratives. Si les femmes y sont plus sensibles à leur état de santé, « les réponses peuvent influencer les écarts ».