Les clés du social Un regard sur le social

Accueil > Europe, Monde > #Réalités sociales > La diversité des salaires minimaux en Europe

La diversité des salaires minimaux en Europe

mercredi 4 septembre 2013

Le débat sur l’instauration ou non d’un salaire minimum dans toute l’Union européenne a ressurgi récemment, avec peu de chances d’aboutir en période de crise économique et tant les niveaux de productivité et de richesse sont différents d’un pays à l’autre. Pourtant les trois quarts des pays européens ont un salaire minimum national.

La première différence dans l’Europe se situe donc entre les pays qui ont un salaire minimum national (21) et ceux qui n’en ont pas (7), c’est-à-dire l’Allemagne, le Danemark, l’Italie, Chypre, l’Autriche, la Finlande et la Suède. Dans ces sept pays, les salaires minimaux se négocient par branche et/ou par région mais ils ne couvrent pas l’ensemble des salariés du pays, laissant dans certains secteurs des travailleurs pauvres : ainsi en Allemagne, seuls un peu plus de 60 % des salariés sont couverts et un quart gagne moins que notre Smic.

Mais aussi, on peut constater le grand écart des chiffres entre les pays qui ont un salaire minimum, même si les prix et le pouvoir d’achat d’un euro diffèrent d’un pays à l’autre. La France a une valeur du Smic plus élevée que la plupart des pays européens.

En 2013En euros bruts par moisCoût de la vie(France : indice 100)
Luxembourg 1874,19 113
France 1430,22 100
Belgique 1501,82 97
Pays-Bas 1469,40 96
Royaume-Uni 1264,25 96
Irlande 1461,85 94
Espagne 752,85 77
Malte 697,42 77
République Tchèque 312,01 65
Slovénie 783,66 62
Portugal 565,83 57
Pologne 376,58 56
Slovaquie 337,70 56
Croatie 374,31 52
Estonie 320,00 52
Grèce (2012 : 876,62 €) 683,76 48
Lituanie 289,62 46
Hongrie 340,55 44
Lettonie 287,07 42
Bulgarie 158,50 39
Roumanie 157,26 36

Un écart maximum des salaires minimaux de 1 à 12, avec un écart de coût de la vie de plus de 3 sur 1 : donc un salaire minimum qui varie de 1 à 4 en pouvoir d’achat entre la Roumanie et le Luxembourg, et de 1 à 3 avec la France !

…Des écarts qu’on ne pourra résoudre en un jour.