Les clés du social Un regard sur le social

Accueil > Conditions d’emploi > Formation Qualification > Le CPF (compte personnel de formation) a décollé

Le CPF (compte personnel de formation) a décollé

samedi 30 janvier 2016

Fruit de l’accord des partenaires sociaux du 14 décembre 2013 et inscrit dans la loi du 5 mars 2014, le compte personnel de formation est maintenant sur les rails. Lancé au 1er janvier 2015, avec son site dédié, les premières inscriptions avaient été lentes. Il a fallu le temps que les salariés commencent à s’approprier ce nouveau dispositif.

Les inscriptions

Pour un nombre non négligeable d’entre eux, c’est maintenant chose faite. Le ministère a donné comme chiffres qu’en fin d’année 2015, 2,5 millions de salariés sont inscrits sur le site http://www.moncompteformation.gouv.fr/.

Cela ne représente malgré tout qu’une petite minorité des salariés concernés, qu’il évalue à 23 millions. Or, n’oublions pas qu’en 2015 chacun devait y reporter son reliquat de DIF (droit individuel de formation), et que la majorité des salariés, n’ayant pas utilisé leur DIF, en possédaient jusqu’à 120 heures de formation possible. Et que le CPF devrait être un des principaux éléments constitutifs du compte personnel d’activité (CPA), en cours de négociation.

L’utilisation

Le deuxième élément de décollage consiste en l’usage de son CPF. Or, d’après les mêmes chiffres, près de 210 000 formations ont été obtenues en 2015 par le CPF (contre 21 000 seulement fin juillet), dont 166 000 demandeurs d’emploi. Une progression de mois en mois, si bien qu’en décembre, avec 63 000 formations validées, on est loin devant le DIF qui permettait d’entrer en formation à environ 45 000 personnes par mois. La moitié des demandeurs ont un niveau supérieur au bac. Rappelons aussi que ces formations CPF doivent pouvoir mener à une certification reconnue, pas forcément en une seule fois par le jeu des modules, mais aussi que les entreprises, Pôle emploi comme les collectivités peuvent abonder le nombre d’heures disponibles pour permettre une acquisition complète.

Les formations

Les formations les plus demandées concernent les certifications en langue, celles du secteur de santé (aide soignant, infirmier), des titres professionnels tels cariste d’entrepôt (Caces), conducteur de transport routier de marchandises, mais aussi l’acquisition du socle de compétences (Cléa) ou l’accompagnement à la VAE. Leur durée moyenne a été de 585 heures pour les demandeurs d’emploi, et 151 heures pour les salariés en raison d’une très grande majorité (80 %) de formations d’anglais, formation courte.

Si le CPF a réellement démarré, on voit que les besoins d’information, notamment par les entreprises et les organisations syndicales, sont encore immenses pour faire du CPF un véritable droit personnel à la formation et à la qualification, quel que soit son propre statut, et qui se poursuive tout au long de la vie professionnelle.


Référence

Rappel : précédents articles de Clés du social