Les clés du social Un regard sur le social

Accueil > Environnement économique > Emploi > Le marché du travail vu de Pôle emploi

Le marché du travail vu de Pôle emploi

samedi 30 novembre 2013

Tous les chiffres du chômage sont à la hausse, sauf les demandeurs d’emploi de moins de 25 ans et de plus de 50 ans qui bénéficient de programmes d’emploi aidés : depuis les premiers mois de 2008, plus 1 313 000 de demandeurs de catégorie A (3 295 000), plus 1 796 000 pour les catégories A+B+C (4 851 000).

PDF - 45.2 ko
Le marché du travail vu de Pôle emploi

pour voir le tableau, téléchargez le document pdf ci-joint


Cette progression est un mouvement de fond depuis 2008 :

année Moyenne de hausse mensuelle de la catégorie A
2008 + 18 000
2009 + 35 000
2010 + 5 200
2011 + 11 900
2012 + 23 600
2013 (9mois) + 19 000
2008, 2009, 2012, 2013 sont les années de plus forte progression sans qu’on perçoive une évolution sensible dans les motifs d’inscriptions.

On retrouve des chiffres imposants du milieu des années 90 pour la catégorie A. Les maxima de la fin des années 90 sont dépassés pour l’ensemble des catégories A+B+C (+ 800 000) et le chômage de longue durée (+ 350 000).

La proportion des indemnisés demeure autour de 50 %  ; les chômeurs de longue durée sont beaucoup plus nombreux : donc plus d’entre eux perdent le bénéfice de l’allocation spécifique de solidarité et bascule dans le RSA socle qui progresse nettement en 2013.

Le nombre des chômeurs de longue durée inscrits a atteint le chiffre de 2 millions en septembre, dont 569 000 depuis plus de trois ans ! Ce phénomène lourd pèse sur les ménages concernés par l’érosion de leurs revenus et l’éloignement qui s’accentue à l’égard du marché du travail.

Pôle Emploi n’a, en septembre 2013, que 216 600 offres, surtout de courte durée, en portefeuille : tâche difficile que de recevoir convenablement des millions de demandeurs d’emploi pour lesquels on a si peu d’offres déposées ou seulement des emplois aidés dans des entreprises en repli.