Les clés du social Un regard sur le social

Accueil > Protection sociale > Minima sociaux > Le RSA permet-il de sortir de la pauvreté ?

Le RSA permet-il de sortir de la pauvreté ?

mercredi 1er janvier 2014

L’objectif du RSA d’allier incitation à la reprise d’emploi et complément de revenus, pour sortir les allocataires d’une « trappe » à l’inactivité, n’a pas connu des résultats très performants, ni en matière de retour à l’emploi, ni pour l’amélioration des revenus.

Une étude du Centre d’études de l’emploi vient porter un regard critique sur les résultats du RSA en matière de réduction de la pauvreté.

En effet, on sort peu du RSA en cette période de crise : 69 % des allocataires du RSA-socle en janvier 2010 y sont toujours le 31 décembre et seuls la moitié de ceux qui en sont sortis sont passés au RSA-activité.
Et d’autre part, 68 % des personnes ayant droit au RSA-activité n’y ont pas recours, par manque d’information et, semble-t-il, en raison de l’image d’assistance qui y est attachée. En effet, les personnes en emploi qui souhaitent avoir le RSA-activité sont rebutées par la demande d’informations très détaillées et renouvelées comme pour tout autre allocation sociale.

La question d’une réforme du système, posée aujourd’hui, est celle du choix à faire entre la logique d’aide sociale appliquée à des travailleurs à bas salaires, qui est celle du RSA et celle de la redistribution envers des contribuables à faibles revenus d’activité, qui est celle qui a présidé à la création de la prime pour l’emploi en 2001.


Le document :
cee-recherche.fr/.../le-pari-perdu-de-la-reduction-de-la-pauvrete-par-le-rsa