Les clés du social Un regard sur le social

Accueil > Société > Populations > Les revenus d’activités des non salariés en 2009

Les revenus d’activités des non salariés en 2009

jeudi 26 avril 2012

Des disparités plus fortes que chez les salariés

Près de deux millions de personnes - hors auto-entrepreneurs - sont des non salariés de l’industrie, de la construction, du commerce, et des services : entrepreneurs individuels, professions libérales, gérants majoritaires de sociétés. Les femmes y pèsent moins que chez les salariés : 32 %. Autour de 10% ont été aussi salariés dans l’année.

Le revenu moyen est de 34 190 euros par an.
Cette moyenne cache de grandes disparités : 11 % ont des rémunérations nulles ou négatives, 10 % ont un revenu supérieur à 81 150 euros. Les revenus moyens sont les plus faibles dans les arts, spectacles et activités récréatives, les services personnels, l’enseignement et les taxis.

A l’opposé, les professionnels du droit et les pharmaciens sont les mieux rémunérés, suivis par les professions libérales de santé, les activités financières et d’assurance. La dispersion de revenus dans toutes les catégories est forte : le neuvième décile concerne des revenus de 150 000 euros. Plus l’activité est ancienne, plus le revenu est élevé. Les femmes ont un revenu inférieur de 34 % à celui des hommes à caractéristiques d’activité comparables.

La forte récession de 2009 a entrainé 115 000 cessations d’activités. Hors créations et cessations d’activités, le revenu des non salariés augmente de 1,4 % en euros constants.