Les clés du social Un regard sur le social

Accueil > Environnement économique > Economie > Poids économique du travail domestique

Poids économique du travail domestique

dimanche 20 janvier 2013

Qu’appelle-t-on travail domestique ?
Combien d’heures ?
Quelle valeur en euros ?

En premier lieu qu’appelle-t-on travail domestique ?

L’Insee propose la définition suivante : être productif (ne pas être un jeu), être non rémunéré, pouvoir être délégué à quelqu’un d’autre.

L’Insee a alors dressé la liste des tâches qui entrent dans le périmètre du travail domestique : cuisine, vaisselle, ménage, soins aux enfants et personnes dépendantes, linge, gestion du ménage. A cette définition d’un travail domestique restreint, l’Insee propose des définitions qui prennent en compte le bricolage, les courses, le shopping, les jeux avec les enfants, et encore plus large comme le jardinage.

Combien d’heures ?

En ne prenant en compte que le travail domestique restreint, l’Insee a évalué à 2, 07 heures par jour et à 14, 50 heures par semaine le temps passé à ces tâches. La part que prennent les femmes dans le temps passé est de 72%.

L’Insee a calculé qu’au niveau macroéconomique, en 2010, ce travail domestique est équivalent à 42 milliards d’heures de travail. Ce temps équivaut au temps de travail rémunéré.

Quelle valeur en euros ?

En ne retenant que la liste des tâches donnée ci-dessus, la valeur de ces heures est évaluée à 292 milliards d’euros, soit 15% du PIB.

La hauteur de cette évaluation renforce le débat sur le choix des composants qui doivent entrer dans la calcul de la richesse d’un pays.