Les clés du social Un regard sur le social

Accueil > Entreprise > Catégories d’entreprise > Un million d’auto-entrepreneurs ?

Un million d’auto-entrepreneurs ?

dimanche 1er avril 2012

Au rythme actuel, le chiffre d’un million d’auto entrepreneurs pourrait être atteint en 2012. Réel succès donc de cette formule d’activité individuelle simplifiée. On constate tout de même que la croissance se ralentit avec 20% de créations de moins en 2011.

Au-delà du chiffre de création, il faut surtout regarder les chiffres d’activité. En 2011, il n’y avait, selon l’Acoss, que la moitié des 740 000 comptes actifs qui étaient en activité économique. En 2011, 88 000 radiations ont été dénoncées pour cause de non activité. Radiations aujourd’hui automatiques après huit trimestres sans activité. Et si le chiffre d’affaires global des auto-entrepreneurs atteint les 3 milliards d’€, le chiffre d’affaires moyen est de 8 300 €.

Le chiffre d’affaires se répartissait ainsi :

  1. 40% avec un CA inférieur à 3 000€
  2. 20% avec un CA inférieur à 1 000 €
  3. 32% avec un CA entre 300 et 20 000
  4. 8% avec un CA supérieur à 20 000€.

Les auto-entrepreneurs ayant démarré une activité et déclaré un chiffre d’affaires en 2010, réalisent un chiffre moyen de 1 000 euros par mois.

Trois auto-entrepreneurs sur quatre n’auraient pas créé d’entreprise en dehors de ce régime dont le premier avantage à leurs yeux est la simplification des procédures.

Il apparaît alors que l’auto-entreprenariat est une activité d’appoint, sauf pour une minorité qui cherche à créer une véritable entreprise. Les autres cherchent un revenu d’appoint et peut-être aussi s’occuper, s’occuper autrement, exercer une activité librement en dehors du cadre contraint d’une entreprise ou d’une administration.

Les auto-entrepreneurs sont pour 38% des salariés du privé et pour 30% des chômeurs. Les salariés du public ne font que 5%. Pour ceux qui ont un emploi et un statut stables, l’auto-entreprenariat est une activité d’appoint. Les chômeurs ou sans activité professionnelle eux s’investissent à titre principal dans leur création.

Les auto-entrepreneurs sont une population plus féminine et plus jeune

Leurs activités :

  1. Des services aux entreprises : 30%
  2. Du commerce : 22%
  3. Des services aux particuliers : 17%
  4. Dans la construction : 14%.

Cette activité d’appoint fait toujours débat. Les opposants les plus fermes sont les artisans du bâtiment qui critiquent le risque de concurrence surtout après le relèvement du taux de TVA à 7% pour la rénovation. Mais il faut compter sur la représentation des auto-entrepreneurs qui ont déjà créé une fédération et (on est en France !) une union des autoentrepreneurs. Ces organisations revendiquent des mesures pour faciliter le développement de l’auto-entreprenariat parmi lesquelles l’augmentation des plafonds de chiffres d’affaires autorisés.

Rappel : Le régime « auto-entrepreneur » est une simplification des formalités administratives et un allègement des charges sociales, fiscales et administratives. Il se traduit par :

Le régime « auto-entrepreneur » est une simplification des formalités administratives et un allègement des charges sociales, fiscales et administratives.
Il se traduit par :

  1. Une déclaration et un paiement simplifié des cotisations et contributions sociales (le régime micro social simplifié)
  2. une déclaration et un paiement simplifié de l’impôt sur le revenu (versement libératoire de l’impôt sur le revenu), sur option et sous certaines conditions.
  3. une exonération de la cotisation foncière des entreprises l’année de la création et les deux années suivantes,
  4. pour les créateurs d’entreprise artisans et commerçants, la dispense d’immatriculation au registre du commerce et des sociétés et dans certains cas au répertoire des métiers, s’ils le souhaitent. Toutefois, pour exercer une activité artisanale à titre principal, l’immatriculation au répertoire des métiers (RM) est obligatoire et, le cas échéant, l’auto-entrepreneur doit également attester d’une qualification professionnelle.

PS :

Insee Première Février 2012.