Les clés du social Un regard sur le social

Accueil > Environnement économique > Emploi > Un peu plus d’emplois pérennes pour les travailleurs handicapés en (...)

Un peu plus d’emplois pérennes pour les travailleurs handicapés en 2018

samedi 6 juillet 2019

En 2018, plus de 84 000 personnes handicapées ont (re)trouvé un emploi avec l’aide de Cap Emploi, organisme spécialisé dans l’accompagnement des personnes handicapées vers l’emploi. Un chiffre stable (+0,2 %) mais l’organisme a constaté en 2018 une hausse de leur insertion dans le secteur privé et celle des emplois pérennes.

Un nombre stable d’accès à l’emploi

Les 84 000 accès à l’emploi en 2018 pour des personnes handicapées ont été des signatures de contrats de travail, voire des créations d’entreprises. L’insertion s’est particulièrement développée dans le secteur privé, qui n’en est qu’au taux de 4,2 % de salariés handicapés, dans la perspective du renforcement de l’obligation d’emploi à 6 % en 2020. On constate au contraire une baisse des embauches dans le secteur public, liée à la baisse des contrats aidés, mais qui s’approche là du taux de 6 %, à 5,6 %, taux dépassé dans la territoriale (6,76 %).

Plus d’embauches en CDI et plus de créations d’activités

L’embauche en CDI a progressé de plus de 2 % (à +2,3 %) soit 16 000 embauches. Les créations d’activités sont en forte hausse (1 800, +16,8 %). De plus, 19 500 maintiens dans l’emploi ont été réalisés et près de 4 000 contrats d’alternance ont été conclus.

La question des compétences

Le nombre de chômeurs handicapés reste lourd, avec un taux double des salariés valides : environ 510 000 inscrits à Pôle emploi. Un des problèmes principaux est le niveau de qualification de ces personnes, en général au niveau 3 (CAP-BEP, ex niveau V). Aussi Cap emploi a pour tâche de développer leurs compétences par des « périodes de mise en situation professionnelle » (13 750 en 2018) et des contrats « parcours emplois compétences ». 11 500 formations préqualifiantes et de remises à niveau et 21 500 formations qualifiantes et certifiantes ont été mises en œuvre. Également 77 700 conseils en évolution professionnelle (CEP) ont été réalisés.

Le décret sur la formation des travailleurs handicapés est paru et applicable

Le décret n° 2019-566 du 7 juin 2019 confirme que l’alimentation du CPF (compte personnel de formation) des salariés handicapés par l’employeur est majorée de 300 € par an (soit 800 € au total), avec un plafond à 8 000 €.



Sources

Retrouver dans Clés du social