Les clés du social Un regard sur le social

Accueil > Protection sociale > Retraite > Une prochaine réforme des retraites en Allemagne

Une prochaine réforme des retraites en Allemagne

samedi 8 février 2014

En 2007, le gouvernement Angela Merkel a réformé l’âge de départ en retraite, jusque là à 65 ans, en décidant son relèvement par étapes jusqu’à 67 ans en 2029. Le nouveau gouvernement de coalition le maintient.

Mais, suite à l’accord entre la CDU de la chancelière et le SPD social-démocrate, une prochaine réforme est en gestation pour améliorer les retraites des femmes qui ont élevé des enfants, des retraités pauvres et permettre des départs anticipés en cas de carrières longues. La baisse prévue des cotisations retraite est annulée, et une augmentation d’un peu moins de 1% du salaire brut sera appliquée progressivement pour atteindre 19,7 % en 2019. Et peut-être plus ensuite en raison du vieillissement démographique de l’Allemagne (22 % en 2030 ?).

Les mères ayant élevé des enfants au détriment de leur carrière professionnelle auront un supplément de retraite en compensation (3 années supplémentaires de cotisation par enfant). Un minimum de retraite, qui devrait être de 850 euros, remontera les revenus des retraités pauvres.

La mesure phare de cette réforme est la création de départs anticipés en retraite pour ceux qui ont travaillé tôt, mais dans des conditions bien différentes de ce qui existe en France. Ce sera à 63 ans (60 ans en France) pour une retraite sans décote (qui est, sinon, de 0,3 % par mois manquant) pour ceux qui auront accumulé 45 ans de cotisations, …soit un travail sans interruption depuis l’âge de 18 ans ! (en France : cotisations selon la durée légale, qui augmente par étapes jusqu’à 42 ans). Et de plus, en Allemagne, l’âge de départ anticipé sera progressivement augmenté … à 65 ans en 2029.