Les clés du social Un regard sur le social

Accueil > Conditions d’emploi > Formation Qualification > Voulez-vous utiliser le Conseil en évolution professionnelle (...)

Voulez-vous utiliser le Conseil en évolution professionnelle ?

samedi 17 octobre 2015

Le Conseil en évolution professionnelle permet à chaque personne active en emploi privé ou public, en demande d’emploi - les indépendants également - de faire le bilan de son parcours professionnel et, si elle le souhaite, d’élaborer un projet d’évolution professionnelle, pour améliorer sa qualification, se reconvertir, reprendre ou créer une activité… Il est gratuit et confidentiel. C’est le salarié qui en a l’initiative, au moment où il le veut – mais l’employeur doit informer les salariés de son existence, notamment lors de l’entretien professionnel. On le trouve auprès de cinq services (liste ci-dessous), chargés d’en assurer l’accompagnement, ou d’opérateurs choisis par la Région.

Créé par l’ANI du 11 janvier 2013 (sur proposition de la CFDT), repris dans la loi du 14 juin 2013 sur la sécurisation de l’emploi, ses modalités ont été précisées dans l’ANI du 14 décembre 2013 et transcrites dans la loi du 5 mars 2014. Il est en vigueur depuis le début de cette année.

Le CEP procure :

  • un accueil,
  • une information sur l’évolution des métiers et l’environnement économique et en emplois de son territoire,
  • un conseil, grâce à un conseiller-référent, pour aider le candidat à identifier ses compétences et à construire son projet professionnel, - voire en s’aidant d’un bilan de compétences -, à s’orienter vers une VAE ou les formations nécessaires, qui pourront soit être imputées sur le compte personnel de formation du candidat, soit l’aider à en trouver le financement.
  • un accompagnement à la mise en œuvre de son projet.

Les opérateurs désignés pour apporter le conseil en évolution professionnelle sont :

  • Pour les salariés :
    • les Opacif,
    • l’Apec pour les cadres.
  • Pour les personnes en recherche d’emploi :
    • Pôle emploi,
    • les missions locales,
    • Cap emploi, pour les personnes en situation de handicap. Ou un opérateur régional désigné par la région.

Utiliser le CEP peut être un « plus » pour le salarié pour orienter son parcours professionnel. Il peut être également utile pour l’employeur comme préparation à l’entretien professionnel et à la gestion prévisionnelle des emplois et compétences de son entreprise. S’il peut le promouvoir auprès des salariés, ou l’intégrer dans un accord d’entreprise – y compris pour le rendre possible pendant le temps de travail -, il ne peut pas l’imposer au salarié.


Les textes :