Les clés du social Un regard sur le social

Accueil > Dialogue social > Représentativité > Élections professionnelles : poids des confédérations syndicales en (...)

Élections professionnelles : poids des confédérations syndicales en région

dimanche 23 juin 2013

5 cartes donnent les résultats des élections professionnelles pour les 5 organisations syndicales représentatives en pourcentage des votes recueillis dans chaque région.

Seules la CGT et la CFDT parviennent dans les régions à être la première organisation (carte 1) : la CFDT est forte dans l’ouest, en Ile de France et dans l’Est, tandis que la CGT domine partout ailleurs.

Cinq cartes (carte 2 à 6) donnent les résultats des élections professionnelles (2008-2012) en métropole pour les cinq organisations représentatives en pourcentage des votes recueillis en pourcentage dans chaque région.
.
Les cartes de la CGT, FO et la CFDT sont significatives d’une influence nationale, avec, respectivement, 19 régions, 17 régions et 13 régions au dessus ou proches de leur moyenne nationale. La CFTC et la CFE-CGC ne préservent leur représentativité nationale que grâce à respectivement à 5 et 2 régions.

La CGT a des zones de haute pression (entre 41 % et 31 % des voix) en Limousin, Auvergne, Languedoc-Roussillon, Haute-Normandie, Poitou-Charentes, Aquitaine ; la CFDT en Bretagne, Pays de Loire, Basse Normandie. FO n’a pas l’équivalent, même si elle a deux places-fortes en Midi-Pyrénées et Provence-Alpes-Côte d’azur où elle fait cinq points de mieux que sa moyenne nationale, autour de 21 %.

L’histoire centenaire du syndicalisme a laissé de fortes traces dans cette géographie régionale : la CGT et FO ont de bons résultats dans des zones anciennes d’implantation du mouvement ouvrier et du vote à gauche, tandis que la CFDT et la CFTC en font de même dans celles de la pratique religieuse de jadis et donc du christianisme social.

Mais il faut surtout souligner le rapport de cette géographie avec l’implantation présente du salariat : ainsi les neuf régions qui pèsent le plus (Ile de France surtout (30,8 %), Rhône-Alpes (9,2 %), Nord-Pas de Calais, Provence-Alpes Côte d’ Azur, Pays de Loire, Bretagne, Aquitaine, Midi-Pyrénées (entre 6,6 % et 4 %) - rassemblent 70 % des votants. Ces régions fournissent à chacune des trois confédérations, malgré leurs différences régionales, une proportion analogue de leurs suffrages.


PS :
PDF - 307.9 ko
Élections professionnelles : poids des confédérations syndicales en région

Téléchargez le document contenant les 6 cartes en cliquant sur ce lien


 

 

Mots clés associés à l'article