Les clés du social Un regard sur le social

Accueil > Société > Politique > Frasques financières : Lueurs d’espoirs

Frasques financières : Lueurs d’espoirs

jeudi 13 juin 2013

France : Le gouvernement décide de changer d’échelle dans la lutte contre la fraude fiscale.Le patron du groupe suisse Novartis contraint de renoncer à son parachute doré.

Lueur 1
France : Le gouvernement décide de changer d’échelle dans la lutte contre la fraude fiscale. Un office contre la fraude et la corruption sera créé. L’obligation faite aux banques de publier le détail de leurs activités dans les paradis fiscaux sera étendue aux grandes entreprises.
Europe : Les chefs d’Etat et de gouvernement européens se sont réunis mercredi 22 mai à Bruxelles pour un sommet qui a décidé :
- La création d’un système d’échange automatique d’information sur l’ensemble des revenus des résidents européens.
- De revoir les accords avec la Suisse, le Liechtenstein, Monaco, Andorre et Saint Marin pour qu’ils appliquent des mesures fiscales équivalentes à celles qui prévalent dans l’Union.
- La révision de la troisième directive contre le blanchiment d’argent
- L’amendement des directives afin d’obtenir plus de transparence au sein des grands groupes et des entreprises sera examiné nationalement.
- Taxe sur l’économie numérique au niveau européen à horizon octobre 2013.

Monde : Le G 20 veut imposer l’échange automatique des informations pour lutter contre les paradis fiscaux. Décision en septembre.
OCDE : la liste des pays considérés comme paradis fiscaux va être revue.
Transparency International, l’ONG qui lutte contre la fraude fiscale et la corruption se félicite de ces progrès.

Lueur 2
Le patron du groupe suisse Novartis contraint de renoncer à son parachute doré. Coup de rabot sur la rémunération du patron de Volkswagen. Réduction de 29% du salaire du patron de Ford. Retraite chapeau divisée par deux pour l’ancien patron de la banque Dexia. Par référendum, une majorité de Suisses se prononcent en faveur d’un encadrement des salaires des grands patrons. Dans plusieurs pays des débats sont ouverts sur la possibilité pour les actionnaires d’une société de voter pour ou contre la rémunération de ses dirigeants.
Accord à Bruxelles pour plafonner les bonus des traders.
En France, un projet de loi sur la rémunération des patrons serait présenté avant l’été.

Le groupe des Vingt (G20) est un groupe composé de dix-neuf pays et de l’Union européenne
http://www.transparency.org/
http://www.oecd.org/fr/