Les clés du social Un regard sur le social

Accueil > Protection sociale > Santé > La complémentaire santé en France en 2008

La complémentaire santé en France en 2008

jeudi 26 mai 2011

Une large diffusion, mais des inégalités d’accès

Le dernier Questions d’économie de la santé de l’IRDES indique qu’entre 1980 et 2008, la proportion de personnes couvertes par une complémentaire santé a fortement augmenté, passant de 69 % de la population de France métropolitaine à 94 %. Dans le même temps, du fait de la croissance continue des dépenses de santé et dans une moindre mesure de la baisse de la part prise en charge par l’Assurance maladie obligatoire, la dépense (en prix relatif) laissée à la charge des patients a plus que doublé.

Malgré les dispositifs d’incitation mis en place (subvention des contrats collectifs, ACS et CMU-C), 6 % de la population de France métropolitaine, soit près de 4 millions de personnes, n’ont pas de complémentaire santé en 2008. L’absence de couverture reste un vrai problème dans la mesure où les données de l’enquête ESPS montrent que, le plus fréquemment, il ne s’agit pas d’un choix de personnes en bonne santé mais d’un manque de moyens financiers.

Concernant l’accès aux soins, parmi les personnes couvertes par une complémentaire santé privée, 84 % ont un recours à un généraliste au cours des douze derniers mois et 50 % à un spécialiste, contre respectivement 74 % et 37 % des personnes non couvertes. Ces dernières se déclarent par ailleurs en plus mauvais état de santé que les personnes couvertes, mais pas forcément plus que les bénéficiaires de la CMU-C.


PS :

lire le document pdf : Questions d’économie de la santé IRDES n° 161 - janvier 2011 http://bit.ly/10z0Mme