Les clés du social Un regard sur le social

Accueil > Conditions d’emploi > Rémunération > Les écarts de salaire hommes-femmes selon les branches

Les écarts de salaire hommes-femmes selon les branches

samedi 24 mai 2014

Un écart de salaires entre hommes et femmes existe dans tous les secteurs professionnels, mais d’un niveau très différent d’une branche à l’autre.

Cet écart reste le plus élevé dans la finance et les assurances : 39, 2 %. Pourtant c’est un secteur largement féminisé, y compris chez les cadres. Les professions juridiques et comptables ne sont guère différentes.

À l’inverse, dans certaines branches comme le bâtiment ou les transports, à l’emploi très peu féminisé, l’écart est faible. Mais ce n’est pas toujours le cas : la métallurgie et la sidérurgie, les services de l’automobile, pas plus féminisés que les transports, affichent des écarts de 16 % et 13 % dans les matériaux de construction et le verre.
Le tableau joint classe les groupes de branches dans l’ordre décroissant de l’écart des salaires nets en équivalent temps plein femmes-hommes.

Tous salariés compris, en 2011, l’écart est de 19,4 %, avec une légère tendance à une réduction depuis une dizaine d’années. Mais il y a encore de très gros progrès à faire.

Considéré par groupe de conventions collectives de branches, 11 groupes présentent des écarts supérieurs à la moyenne nationale, entre 20,5 % et 39,2 %. 13 groupes se situent en dessous, - pour l’essentiel entre 13 % et 19,1 % - mais l’écart salarial continue à se creuser dans des secteurs comme le secteur sanitaire et social, à très fort effectif féminin.


PDF - 40.9 ko
Tableau des écarts de salaire hommes-femmes selon les branches

(cliquez sur l’icône pour téléchargez le tableau ci-joint au format pdf)