Les clés du social Un regard sur le social

Accueil > Société > Populations > Nombre de millionnaires en France...

Nombre de millionnaires en France...

jeudi 17 février 2011

... en Italie, au Japon, en Allemagne, etc... (trop ou pas assez ?)

Selon une étude du Crédit suisse, les possédants d’un patrimoine d’un million de dollars seraient en 2010 :

Pays%nombre
Etats Unis 41% 10.000.000
Japon 10% 2.440.000
France 9% 2.200.000
Italie 6% 1.460.000
Allemagne 5% 1.220.000
Royaume Uni 5% 1.220.000
Chine 3% 730.000

Voilà donc la France 1ère des terres d’accueil des riches en Europe et même, en pourcentage de sa population, la première du monde (3,5 % contre 3,1 aux Etats-Unis).

À noter qu’en Europe, avec une richesse moyenne de 255 000 dollars par habitant, elle arrive derrière la Suisse (372 000 $) et la Norvège (326 000 $), mais avant la Suède (243 000 $) le Royaume-Uni (229 000 $) et surtout l’Allemagne (164 000 $). Une des explications de cette situation française tiendrait à la place de l’immobilier dans le patrimoine, immobilier dont la valeur a beaucoup augmenté. Même si certains estiment devoir choisir l’exil fiscal, il semble bien que notre pays demeure attirant pour les riches… pour son art de vivre et probablement aussi parce qu’elle n’est pas l’enfer fiscal parfois décrit.

Mais de bons esprits font observer que l’écart est grand entre les 562 000 déclarations d’ISF (à partir de 750 000 euros de patrimoines, soit environ 1 million de $), si la France compte vraiment 2,2 millions de millionnaires. A quoi on peut répondre que la résidence principale est en partie exonérée, les biens professionnels et les objets d’art totalement, et que la fraude comme la sous-évaluation sont couramment pratiquées, sans oublier ce qui n’est pas inclus dans le patrimoine (objets d’art par exemple). Ajoutons que les Suisses n’ont pas la réputation d’être incompétents en matière d’évaluation des patrimoines.

Il n’empêche : une argumentation se développe sur le thème : la richesse en patrimoine doit s’évaluer en excluant la résidence principale : que celle-ci soit estimée à 150 000 euros ou à 10 millions d’euros n’a évidemment aucune importance ! On en parle d’ailleurs pour la réforme de l’ISF : ce n’est donc pas un hasard s’il est fait état d’une étude faite par Cap Gemini et Merrill Lynch en 2010 (Word Wearth Report) qui donne des chiffres différents du nombre de millionnaires (mais hors résidence principale), et donc évidemment moindres :

PaysMillionnaires hors résidence principaleNombre de millionnaires pour 1000 habitants
Chine 477 400 3.5
France 383 000 5.9
Royaume Uni 448 100 7
Canada 251 300 7
Etats-Unis 2 886 200 9.3
Allemagne 861 000 10.6
Japon 1 650 000 13
Suisse 222 000 29

Ce qui permet à certains de conclure que nous manquons de millionnaires en France, si on tient compte des rapports de population !