Les clés du social Un regard sur le social

Accueil > Dialogue social > Négociation > Portrait comparatif des conventions collectives de branches

Portrait comparatif des conventions collectives de branches

jeudi 3 mai 2012

La Dares, Direction des études et recherches du ministère du travail, a dressé un portrait statistique des caractéristiques des principales conventions collectives de branches en 2009. Les chiffres selon différents items ont été classés par secteur. Ici sont repris certains d’entre eux pour en permettre la comparaison selon les secteurs.

On ne s’étonnera pas que le niveau des salaires moyens entre le bâtiment, le nettoyage d’une part, la chimie, les banques et les assurances d’autre part, révèle un écart de plus de 1 000 euros. De même de grandes différences existent dans le salaire des cadres selon les secteurs,. Mais les écarts sont moindres (de 1 à 1,5) que pour le salaire moyen (jusqu’à du simple au double).

Le pourcentage de bas salaires varie de 2 à 22,5 %, le plus élevé étant dans le nettoyage.

Dans plusieurs secteurs, le pourcentage de femmes dépasse les 50%, avec des chiffres très bas dans le bâtiment, la métallurgie et les transports et des chiffres élevés dans le commerce et le sanitaire et social. Il peut être constaté une corrélation entre le taux d’emploi et l’écart de salaire entre hommes et femmes.

Le portrait permet aussi de mesurer l’importance du nombre de jeunes, dans la restauration, le commerce, les bureaux d’études et le bâtiment …et celui des salariés âgés, dans les banques, les assurances, le sanitaire et social et la métallurgie.

Ce portrait peut avoir une utilisation pratique : comparer les chiffres de son entreprise à ceux de la branche et constater si les écarts sont positifs ou négatifs.

Ainsi les caractéristiques à comparer sont les suivantes :

PDF - 37.7 ko
Tableaux comparatifs c.c. de branches

Effectifs salariés, cadres, professions intermédiaires, ouvriers, employés, salaires entre 1 et 1,05 Smic, supérieur ou égal à 3 Smic, écart hommes-femmes et Hommes, femmes, 29 ans et moins, 50 ans ou plus, CDD, temps partiel, apprentis, % entreprises de 1 à 9 salariés