Les clés du social Un regard sur le social

Accueil > Entreprise > Gouvernance > Progression de l’absentéisme en entreprise : un indicateur à suivre

Progression de l’absentéisme en entreprise : un indicateur à suivre

mercredi 18 septembre 2013

Avec une augmentation de 18% par rapport à 2011, l’absentéisme dans le secteur privé représente une moyenne de 16,6 jours par an. Le coût est de l’ordre de 7 milliards d’€ par an. Voila une piste sérieuse de diminution du coût du travail.

Le taux moyen est de 4,5%, inférieur dans le BTP et l’industrie, supérieur dans les services. Le taux d’absentéisme des employés, techniciens et agents de maîtrise a rejoint celui des ouvriers. Enfin, ce n’est pas la taille de l’entreprise qui influe sur l’absentéisme, mais celle du collectif de travail.

Les raisons que donnent les DRH : d’abord l’état de santé du salarié, puis les conditions de travail, enfin la charge de travail et l’organisation du travail. Le responsable de l’étude, Y. Jarlaud, rappelle que l’absentéisme est le résultat de la combinaison de plusieurs facteurs.

Ces mauvais chiffres interpellent aussi les syndicalistes, leur implication et leur efficacité sur l’organisation et les conditions de travail. En tout cas ces chiffres devraient nourrir les travaux du CHSCT et enrichir les rapports RSE !

 [1]


PS :

A voir aussi le site : http://bit.ly/1epyh4z


Notes :

[1Le taux d’absentéisme : nombre de jours calendaires d’absences sur l’année / (nombre de jours calendaires de l’année x effectifs CDI).