Les clés du social Un regard sur le social

Accueil > Environnement économique > Emploi > Suppression d’emplois dans la fonction publique

Suppression d’emplois dans la fonction publique

dimanche 17 juillet 2011

Suppressions d’emploi dans la Fonction publique d’Etat

Au 31 décembre de chaque année
AnnéeSuppressions d’emplois budgétaires en milliers d’équivalents temps pleinEffectifs de la Fonction publique d’Etat (1)Effectifs de la Fonction publique d’Etat au sens large (avec EPA)
2003 1 2 318 430 2 623 651
20004 4.5 2 319 813 2 543 112
2005 7.4 2 302 697 2 543 005
2006 9.9 2 272 170 2 524 440
2007 11.2 2 192 780 2 484 484
2008 28 2 105 408 2 406 584
2009 24.9
2010 31.2
2011 31.6 prévus
2012 30,5 prévus
Total 180 ----- ----

Les effectifs de la Fonction publique d’Etat, au sens étroit ou au sens large,- 8,5 à 9,7 % de l’emploi total - ont diminué d’environ 200 000 unités, entre 2003 et 2008, soit par transferts de personnels (94 804) aux collectivités territoriales, soit par suppressions d’emplois budgétaires en équivalents temps plein (62 000). Ils pèsent

Sur la période 2003-2012, c’est la suppression de 180 000 emplois qui est comptabilisé dans la Fonction publique d’Etat, portant ainsi en fin 2012 ses effectifs à probablement moins de deux millions. Ces opérations auront alors érodé les effectifs de la Fonction publique d’Etat de 15 %.

Mais regardons ce qui se passe entre 2004 et 2008 dans la sphère d’influence publique1, qui comprend, outre les trois fonctions publiques, des organismes publics, des organismes privés ou des entreprises publiques assurant des missions de service public, les effectifs globaux demeurent autour de 6 850 000 -, il est vrai dans un contexte où l’emploi privé hors service public progresse vivement de 17 889 000 à 19 359 100 emplois.

La part de la sphère d’influence publique dans l’emploi passe de 27,6% à 26,2%.