Les clés du social Un regard sur le social

Accueil > Dialogue social > Représentants des salariés > Hors TPE, un tiers seulement des entreprises ont une représentation (...)

Hors TPE, un tiers seulement des entreprises ont une représentation syndicale

mercredi 5 juin 2013

En 2011, moins d’un tiers des établissements de 11 salariés et plus ont au moins un syndicat dans l’entreprise. Mais deux tiers des établissements de 50 salariés et plus ont une implantation syndicale.

11 % des salariés interrogés par l’enquête Réponse, - soit un échantillon représentatif de quelques 9 millions de salariés (hors agriculture, fonctions publiques particuliers employeurs)-, se disent syndiqués, ce qui est davantage que le taux habituellement énoncé pour le secteur privé (5,2 % : http://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/2008.04-16.1.pdf). 6% (dont une partie non syndiquée) exerçent une fonction de représentant du personnel.

En 2011, moins d’un tiers des établissements de 11 salariés et plus ont au moins un syndicat dans l’entreprise. Mais deux tiers des établissements de 50 salariés et plus ont une implantation syndicale.

Taille de l’établissementPrésence syndicale (au moins un syndicat)Pas de représentation syndicale
De 11 salariés ou plus 31 % 69 %
De 11 à 49 salariés 21 % 79 %
De 50 salariés et plus 67 % 33 %

Cette implantation varie selon les grands secteurs (hors agriculture) :

Secteur Etablissements de 11 salariés et plus Etablissements de 11-49 salariés Etablissements de 50 salariés et plus
Ensemble 31 % 21 % 67 %
Services 37 % 26 % 68 %
dont enseignement, santé et action sociale 48 % 39 % 69 %
dont activités financières et d’assurance 51 % 38 % 79 %
Industrie 34 % 18 % 76 %
Commerce 28 % 20 % 64 %
dont transports 41 % 27 % 80 %
dont hébergement et restauration 19% 17 % 27 %
Construction 15 % 11 % 42 %

Globalement, 69 % des établissements de 11 salariés et plus n’ont pas de présence syndicale. C’est dire l’ampleur des déserts syndicaux. Mais ceux-ci sont surtout dans les établissements de 11 à 49 salariés (3,6 millions de salariés) : seulement un établissement sur cinq, avec de gros écarts entre certains secteurs qui connaissent un taux de 50 % et d’autres (construction) seulement 15 %. En revanche, dans les établissements de 50 salariés et plus (10 millions de salariés), les syndicats sont implantés dans les deux tiers, parfois jusqu’à 80 %. Les secteurs de la construction, de l’hébergement et de la restauration étant les moins bien lotis (respectivement 42 % et 27 %).
Même si la présence de délégués syndicaux - qui assure la fonction de négociation dans les établissements de 20 salariés et plus - diminue légèrement (35 % des établissements au lieu de 38 % en 2005, et 33 % en 1999), cette diminution se concentre surtout sur les entreprises mono établissement (24 % contre 30 % en 2005) ; 47 % des entreprises multi-établissements ont un DS, ce qui concerne 70 % des salariés. On peut y voir la fin de l’effet d’entraînement de la négociation sur les 35 heures et les difficultés de renouvellement des militants.
Là où les salariés ont pu se prononcer sur des candidatures de syndiqués, les élections de représentativité permettent de connaître les taux de présence des confédérations syndicales auprès des salariés dans les entreprises de plus de 10 salariés.
Voir l’article de clés du social Elections professionnelles : implantation des organisations syndicales


 

 

Mots clés associés à l'article