Les clés du social Un regard sur le social

Accueil > Entreprise > Catégories d’entreprise > Entreprises : nouvelle classification

Entreprises : nouvelle classification

jeudi 16 décembre 2010

Une nouvelle classification des entreprises en fonction de leur taille par l’INSEE
http://www.insee.fr/fr/ffc/ipweb/ip1321/ip1321.pdf

Quatre catégories d’entreprises sont distinguées en fonction de critères économiques :
- Les micro entreprises : elles sont 2,7 millions (sur un total de 2,9 millions). Elles emploient 3,2 millions de salariés, soit 21% du total (58% n’ont aucun salarié, 25% seulement en ont 2 ou plus). Elles ont un chiffre d’affaire moyen de 183000 euros. Elles se répartissent entre les services aux particuliers (28%), le commerce (25%), la construction (18%), l’artisanat commercial, le plus souvent alimentaire. Elles contribuent pour un cinquième à la valeur ajoutée des entreprises.

- Les PME : 163000 entreprises. Ce sont celles qui occupent moins de 250 salariés et ont un chiffre d’affaire inférieur à 50 millions d’euros. Elles emploient 4,4 millions de salariés (29%) ; 61% emploient moins de 20 salariés, 11% atteignent ou dépassent 50 salariés. On les rencontre dans les activités de service (hôtellerie, nettoyage, activités juridiques, gestion, conseil) mais aussi dans l’industrie (métallurgie, mécanique, textile), la construction, le commerce de gros. Elles sont indépendantes à 82%, et ne réalisent que 13% des exportations françaises.

- Les entreprises de taille intermédiaire. (4600). Ce sont les entreprises qi n’appartiennent pas à la catégorie des PME, emploient moins de 5000 personnes (en moyenne 650), et ont un chiffre d’affaires inférieur à 1,5 milliards d’euros. Au total, elles emploient 3 millions de salariés (20%). Plus de la moitié d’entre elles emploient entre 250 et 700 salariés. Elles sont fortement présentes dans l’industrie et le commerce. Cela va de pair avec une organisation en groupe (un dixième seulement des ETI étant constitué d’une seule unité juridique), la place des groupes étrangers (un tiers des salariés des ETI dépendent d’un groupe étranger), elles sont plus tournées vers l’internationale avec un taux d’exportation de 22%.

- Les grandes entreprises (240) emploient 4,4 millions de salariés. Elles réalisent un tiers de la valeur ajoutée, plus de la moitié du chiffre d’affaires à l’exportation. Elles sont fortement présentes dans les services aux entreprises, les transports, le commerce et l’industrie (1/3). Elles sont toutes organisées en groupe (les 2/3 français). La concentration est importante : dans l’industrie automobile, six grandes entreprises emploient les ¾ des salariés du secteur. Il en est quasiment de même dans construction navale, aéronautique ou ferroviaire (7 entreprises, 78% des salariés). Cela est encore plus vrai dans l’énergie, les transports, les télécommunications. Cette concentration se retrouve dans le commerce (38 GE emploient plus de 670000 salariés) ou les activités financières : 23 GE (sur 42000 entreprises !) emploient 80% des salariés des activités.

La note fournit d’autres données sur les immobilisations et investissements, les dépenses de R&D, etc. Cette nouvelle classification permet d’affiner l’approche économique des entreprises et de sortir de discours globalisants et donc peu pertinents.

...NombreNombre de salariésChiffre d’affaires moyen
Micro entreprises 2,7 millions 3,2 millions 183 000 euros
PME (moins de 250 salariés) 163 000 4,4 millions Inférieur à 50 millions d’euros
Taille intermédiaire250 à 700 salariés 4 600 3 millions Inférieur à 1,5 milliard d’euros
Grandes entreprises 240 4,4 millions