Les clés du social Un regard sur le social

Accueil > Europe, Monde > #Economie > Gains annuels nets des pays europpéens

Gains annuels nets des pays europpéens

mardi 3 mai 2011

On comprendra avec ce tableau la profondeur des inégalités séparant les pays européens et notamment les derniers entrants. Sans règles du jeu, le dumping social est alors une tentation permanente.

Gains annuels nets des pays europpéens. Année 2010 (Source Eurostat )
Pays euros
Luxembourg 27 076
Autriche 25 714
Danemark 25 551
Belgique 25 521
Suède 25 211
Allemagne 24 908
Pays Bas 24 385
Finlande 23 496
Royaume U ni 22 297
Irlande 21 903
France 20 257
Italie 18 376
Europe 27 (2009) 17 700
Espagne 15 861
Grèce 11 220
Portugal 10 862
Slovénie 9 608
R Tchèque 7 644
Estonie 6 339
Slovaquie 5 772
Hongrie 5 702
Pologne 5 411
Lettonie 5 095
Lituanie 4 439
Roumanie 3 567
Bulgarie 2 275

PS :

Le gain net annuel est obtenu en déduisant, du gain brut annuel, l’impôt sur le revenu et les cotisations de sécurité sociale à charge des salariés, et en y ajoutant les allocations familiales. Le montant de ces composantes, et par conséquent le ratio du gain brut par rapport au gain net, dépend de la situation personnelle du travailleur. Différentes situations familiales sont prises en compte, toutes font référence à un « travailleur moyen ». Des différences existent en ce qui concerne l’état civil (célibataire ou marié), le nombre de salariés (uniquement pour les couples) et le nombre d’enfants à charge. Les données sur les gains nets annuels sont collectées en vertu d’un accord amiable et sont disponibles approximativement 12 mois après la fin de la période de référence. !